Blog Cristal

Suivez nous sur les réseaux sociaux

CAP SUR LA CRYOLIPOLYSE POUR UNE SILHOUETTE DE RÊVE

D’un autre côté, la presse essaye de nous expliquer comment vivre avec des rondeurs…

Alors le mot « féminité » s’accorde-t-il en genre et en nombre avec le mot « silhouette » ?

Thomas JOSSE. Voici son regard sur la féminité : Je m’explique, d’un côté nous avons les convaincus que la maigreur est synonyme de féminité et d’un autre coté celles et ceux qui défendent leurs formes comme ont défendrait un coupable aux yeux du spectateur qui ne demande qu’à assister à un défilé de mini jupes, laissant apercevoir les fines jambes faussement bronzées des égéries Victoria Secret …

Alors quand nous prônons cette féminité à tours de bras pensons-nous réellement que la femme doit être muse ou pulpeuse ? Je vous laisse la liberté de choisir ;-) Pour le moment, nous allons bientôt plonger dans les préparatifs de cette grande épopée que sont les grandes vacances. Les jambes tantôt nues sous des jupes très courtes, tantôt drapées d’un paréo mais toujours d’une serviette de bain à portée de main. Avant de s’aventurer exposé à tous, nous espérons que cette année les fabricants ont réussi à trouver des nouvelles techniques pour « gommer » quelques bourrelets récalcitrants.

C’est là que je vais vous parler de la cryolipolyse made in France, car conçue et fabriquée dans le sud à Saint Raphaël. La Cristal, certain(e)s d’entre vous la connaissent déjà. La CRISTAL® une solution sans aiguilles, sans régime, sans de complément alimentaire et sans de chirurgie.

Pour celles ou ceux qui sont en guerre contre le gras, dites-vous qu’il est « bon » ! Pour une belle peau, une taille fine, un tonus d’enfer, le bon gras est notre nouveau graal. Pour le comprendre il faut juste retourner en 1970, bien avant l’apparition de la cryolipolyse Cristal.

La guerre du gras est déclarée. Les recommandations de santé publique pleuvent. Il faut dégraisser nos assiettes. Le cholestérol est celui qui nous mène à l’accident vasculaire. Dans les supermarchés voguent les produits allégés. Pas de quoi faire voyager les papilles. Aujourd’hui nous savons que les « bons » lipides ne rendent pas malade et ne font pas grossir ! c’est même le contraire …

En tout cas, une chose est sûre c’est le mois de mai, les bourgeons, les robes d’été, les jours fériés et la fête des mères ! Je dédicace donc cet article à ma merveilleuse maman pulpeuse ! Vous pouvez retrouver son article sur son site ici : health-aesthetics.blogspot.fr


Retour