Pensez à vous détendre !

Le stress n’apporte rien de bon lorsque l’on souhaite perdre du poids. On a tendance à avoir plus envie de sucre pour calmer nos nerfs. Tout le contraire de ce que l’on souhaite faire pour perdre du poids ! Le stress participe également à ralentir notre métabolisme ce qui entraîne une production excessive de graisse.

Mangez plus lentement !

Lorsque nous mangeons, l’estomac transmet des signaux qui atteignent le centre de satiété (l’hypothalamus), environ 30 min après ! D’où l’intérêt de manger lentement afin que notre cerveau ait le temps d’analyser ce que nous mangeons.

Dans le même principe, il faut éviter de manger devant la télévision, car on ne se concentre plus sur ce que l’on mange, on mâche donc plus rapidement ce qui nous amène à consommer en plus grande quantité.

Changez la taille de votre assiette !

Réduire la taille de son assiette permet de tromper notre cerveau grâce à notre perception. Notre cerveau à l’impression de consommer la même quantité que d’habitude, alors que les calories ingérées seront moindres.

Ne négligez pas votre sommeil !

Il est important de bien se reposer puisque plus on est fatigué, plus on a tendance à éviter toutes formes d’activités sportives. Le manque de sommeil nous pousse également à choisir des aliments plus gras et plus sucrés. Rien qui vous aide à perdre du poids !

Pensez à vous hydrater !

La vitesse de notre métabolisme dépend directement de la manière dont nous nous hydratons. Ne pas boire assez dans la journée va donc entraîner une baisse de la vitesse de notre métabolisme. Pour pallier ce phénomène, il est donc conseillé de boire environ 1,5 L d’eau par jour.

N’oubliez pas de prendre un peu le soleil !

Lorsque l’on manque de vitamine D notre organisme à tendance à plus facilement stocker au niveau du ventre. Nous avons également plus faim que d’habitude et nous brûlons moins de calories. Un cocktail explosif pour gagner facilement des kilos !

Misez sur les fibres !

Les fibres sont un atout majeur lorsque l’on cherche à perdre du poids, notamment car elles ont des capacités absorbantes et gonflent une fois dans l’estomac, ce qui accentue le sentiment de satiété. Leur digestion est également plus longue, ce qui permet de garder ce sentiment plus longtemps.

Ne sautez pas de repas !

En privant votre estomac de nourriture pendant une longue période, il va inévitablement vous réclamer des plus grandes quantités la prochaine que vous mangerez. Pire encore si vous mangez très peu pendant une longue période, lorsque vous remangerez normalement, votre corps stockera la moindre calorie ou graisse que vous lui donnerez en prévision d’une autre période de restrictions.