Écrit par 1991 TODAY

Le Blog De Justine – https://1991-today.blogspot.com/

 

COMMENT J’AI AFFINÉ MA SILHOUETTE AVEC LA CRYOLIPOLYSE ET LE JEÛNE PROLON

 

Hello,
J’espère que vous allez bien.
Aujourd’hui, gros article minceur puisqu’on va parler de deux sujets : la cryolipolyse et le jeune ProLon. J’ai pris pas mal de poids ces dernières années (6/8 kilos) et j’avais vraiment envie d’affiner à nouveau ma silhouette. J’ai donc testé la cryolipolyse, et le jeûne ProLon (suivi d’un rééquilibrage alimentaire).
Je vais commencer par vous parler de la cryolipolyse.
La cryolipolyse, qu’est-ce que c’est ?
C’est un traitement esthétique non-invasif, contrairement à la liposuccion, qui va détruire les cellules graisseuses avec le froid. Une machine, en l’occurrence la Cristal Pro, va venir aspirer la zone graisseuse qu’on veut éliminer, et l’amas va se coller aux parois. La température va alors baisser jusqu’à ce que la zone soit congelée. Une membrane de tissu imbibé protège bien sur la peau pour ne pas la bruler. On attend comme ça environ 45 minutes, puis le médecin va masser la zone. On commence à voir les résultats au bout de 3 semaines, mais c’est au bout de 2 mois qu’on voit le résultat final. On peut le faire sur plein de zones du corps différentes (ventre, cuisses, poignées d’amour, etc.)
En France, seuls deux machines sont agrées par les médecins : la Cristal Pro, et Coolsculpting.
Le prix varie selon les endroits mais tourne autour de 500€.
Mon expérience avec la cryolipolyse
J’ai choisi de faire la cryo sur mes poignées d’amour car c’est une zone ou j’ai un énorme amas graisseux, et qui part très difficilement (même quand je faisais du 34/36 il y a quelques années, j’avais deux boules de graisse sur les hanches qui ne partaient pas…).
J’ai été à la clinique Estetik@Paris, qui se situe à Boulogne-Billancourt (92), géré par le docteur Azoulay. Ça c’est très bien passé, je vous le recommande si vous souhaitez réaliser une séance de cryolipolyse. Ça fait moins d’un mois que j’y ai été donc je commence seulement à voir un peu les résultats mais je mettrai l’article à jour dans un mois, accompagné de photos avant/après.

Ci-dessus, pendant la séance, et ci-dessous, juste après la séance, avant le massage du médecin pour « décongeler » la graisse.
Le jour où j’ai été faire ma séance de cryolipolyse, j’ai également commencé le jeûne ProLon.
Le jeûne ProLon, qu’est-ce que c’est ?
C’est un programme de 5 jours développé par le Professeur Valter Longo, dont le but premier est de rajeunir et nettoyer l’organisme, mais qui fait aussi perdre plusieurs kilos.
Le Professeur Longo dirige l’institut de la longévite à l’USC, c’est donc un spécialiste.
De longues recherches scientifiques et des études cliniques ont été réalisées pour développer le jeûne ProLon.
C’est un jeûne assisté, qui va mettre le corps en état de cétose, mais qui est sans risque sur la santé.
Concrètement, c’est une boite qu’on reçoit et qui contient tout ce qu’on va manger pendant 5 jours.
On a le droit à absolument rien d’autre, à part de l’eau.
Dans les boites, on retrouve des soupes en sachet, des barres, des olives, des crackers, des infusions, des compléments alimentaires, et une boisson à diluer.
Le jeûne coûte 199€, avec des tarifs dégressifs si on prend plusieurs boîtes (on peut le faire en couple ou en famille, ou le faire plusieurs fois par an), cliquez ici pour voir la boutique en ligne.
Avant de commencer ProLon, j’ai eu un rendez-vous téléphonique avec le médecin Sophie Casadio, qui m’a donné plein de conseils concernant le jeûne ProLon  qu’elle connait très bien puisqu’elle et son mari le font 4 fois par an. Merci à elle pour ses nombreux conseils !
Mon expérience avec le jeûne ProLon
Il faut tout d’abord savoir que je déteste les soupes, et que c’est pour cette raison que je n’ai failli pas tenter l’expérience. J’ai donc fait goûter chacune des soupes ProLon à mon copain pour avoir un avis objectif sur le sujet.
Rentrons maintenant dans le vif du sujet.
Les deux premiers jours, tout s’est très bien passé. Je n’ai pas du tout eu faim, au contraire. Comme je suis déjà habituée à peu manger (sauf pendant mes cheat meals où je craque complètement), j’avais limite l’impression de manger plus que d’habitude, avec toutes les barres, les olives, etc.
Aucun problème de restriction de mon côté, du coup. J’ai même trouvé la soupe minestrone vraiment bonne, moi qui déteste les soupes, c’est vraiment un exploit. Je n’ai par contre pas pu manger celle à la tomate, mais mon copain a dit qu’elle était bonne, c’est donc vraiment parce que je déteste ça à la base.
Comme il y avait des olives, des crackers et des barres, la soupe à la tomate ne m’a pas manqué.
D’autant plus que j’ai trouvé que tout était délicieux, que ce soit les tisanes, les barres, les crackers, les olives, ou les boissons (surtout celle au citron, moins celle à l’orange).
Là où ça c’est un peu compliqué pour moi, c’est les 2 derniers jours, car mon aversion des soupes a fait que je n’arrivais plus vraiment à les manger (sauf la minestrone), et je me suis donc retrouvée à manger que les barres, les olives, les crackers, enfin tout, sauf les soupes.
Je n’ai pas eu vraiment faim, donc ça a été, mais j’avais quand même l’impression de très peu manger.
Bien sûr, ça ne serait pas arrivé si j’avais aimé les soupes à la base 😅
J’ai quand même perdu 2 kilos à la fin du programme, et je me suis ruée sur les crudités qui m’avaient énormément manqué (alors que la junk food, pas du tout !).
Les + du jeûne ProLon
  • Super pratique, on a tout ce qu’il faut dans les boites, tout est super bien expliqué, c’est facile à suivre.
  • On perd du poids on rajeunit son organisme, on améliore son tonus, son sommeil, etc. Les bienfaits sont cliniquement prouvés.
  • Globalement, tout est bon, des crackers aux olives aux barres noix/chocolat, et même les soupes, mais il faut aimer ça à la base.
  • Le fait d’avoir des menus à respecter et peu de temps de préparation évite les craquages.
Les – du jeûne ProLon
  • Son prix, qui est complètement justifié vu toute la recherche qu’il y a derrière, mais qui peut rester rédhibitoire pour des personnes avec des faibles revenus.
  • Quand on aime pas les soupes, il devient difficile à suivre… Mais je suis un cas assez particulier, je ne mange presque jamais chaud/cuit…
La boite ProLon, et le détail des menus.
Le contenu de la boite : les petites boites journalières, une gourde pour la boisson des jours 2 à 5, et le livre du Professeur Valter Longo.
Contenu du jour 1
Contenu du jour 2
Exemple d’un repas du midi : soupe aux champignons, infusion hibiscus, olives, barre chocolatée, et complément alimentaire.

Exemple d’un repas du soir : soupe minestrone (ma préférée), crackers au kale (hyper bons), olives, complément alimentaire. J’avais mélangé l’ordre des aliments ce jour-là, comme on a le droit de le faire (mais pas le droit de mélanger d’un jour sur l’autre).
A la suite du jeûne ProLon, j’ai repris une alimentation saine et équilibrée, en limitant au maximum les cheat meals et l’alcool.
Je mange principalement des crudités, des fruits, des oeufs et du poisson. Je ne mange presque plus de viande depuis plusieurs mois.
Exemple de repas :
Oeufs, asperges, tomates.
Cabillaud, artichaud.
Tartare de gambas-avocat.
Quinoa-tomates-avocat.
Carottes rapées-sardines.
Tomate-concombre-féta.
etc.
Je ne mange plus de féculents, saufs pendant les cheat-meals, mais j’évite au maximum.
J’ai réduit ma consommation d’alcool et je ne bois plus de boissons sucrées, que de l’eau et du thé sans sucre.
Et surtout, j’écoute mon corps : je mange ce que je veux, aux heures que je veux, quand j’ai faim, et je ne me force pas à finir quand je n’ai plus faim.
Ce qui fait qu’en général, je mange des fruits vers 11h, puis un seul repas vers 16h30. Et un yaourt si j’ai faim (avec des céreales complètes si j’ai vraiment très faim).
Pour l’instant j’ai perdu 3 kilos depuis le début (il y a 3/4 semaines), mais je ferai un bilan dans un mois, avec les photos avant/après.